LEAD Technologies Inc. V1.01                        LEAD Technologies Inc. V1.01

 

1989                                               1992                                               1992

 

 

 

 

 

trois adaptations rŽalisŽes dans les annŽes 90 par les dessinateurs Malik pour la saison des loups et la lumire du lac, et La Royre et Mezerette pour harricana ;

 

dÕautres volumes Žtaient prŽvus mais ils nÕont pas rencontrŽ le succs espŽrŽ et nÕont donc pas connu de suite.

 

 

 

 

Malik

Tai, William

ScŽnariste Dessinateur Coloriste

NŽ le 02/01/1948 en BELGIQUE

 

Signe aussi sous le pseudo de: PhŽnix

 

 

Ë Malik, Malik et demi !

Malik, William Tai de son vrai nom, est nŽ le 2 janvier 1948 ˆ Paris.

Petit-fils d'un ministre de Tchang Ka•-Chek, son grand-pre Žtait diplomate et Chinois, sa grand-mre Belge.

Du coup, le voilˆ nanti d'une mre eurasienne, nŽe au Mexique, Žpouse d'un eurasien de pre franais. Quant ˆ lui, il est nŽ ˆ Paris, il passe les premires annŽes de sa vie en Indochine avant d'Žmigrer vers la Belgique et vivre son enfance ˆ Bruxelles.

Malik, pseudonyme de William Tai.Tai dont l'une des nombreuses traductions signifie paix.

Cet homme nommŽ Paix aurait aimŽ faire de la boxe en professionnel.

Mais il a pensŽ, le na•f, que le dessin Žtait plus facile.

Au vrai, ne dessine-t-il pas un peu comme on monte sur le ring : avec beaucoup de souffle et de muscle ?

Il se forme autant dans la tradition culturelle chinoise qu'en lisant les romans d'Alexandre Dumas ou "Moustache et Trottinette" de Calvo. Mais son livre de chevet sera dans sa jeunesse les "Souvenirs entomologiques" de Fabre.

Jusqu'ˆ l'‰ge de 14 ans, chez les JŽsuites, ˆ Bruxelles, il apprend ˆ dessiner les saints du calendrier et les gamines de l'Žcole d'ˆ c™tŽ... Puis il dŽcroche le record de longŽvitŽ ˆ l'AcadŽmie des Beaux-Arts, o il reste inscrit prs de dix ans.

Il conoit ensuite un court rŽcit pour "Tintin", "Minuset", scŽnarisŽ par Jean-Marie Brouyre. Puis, il travaille pour "Spirou" dans un registre rŽaliste, ˆ partir de 1970. Aprs une collaboration aux "Belles Histoires de l'Oncle Paul", sur un texte de Maurice Rosy, il s'associe de nouveau avec Jean-Marie Brouyre et entreprend un an plus tard la sŽrie "Archie Cash" personnage d'action au charactre chaud et bouillant au look de Charles Bronson, et dŽmarre ainsi pour de bon dans le mŽtier (Archie Cash en 1971 ...Spirou 2349 21/4/83).

Avec Brouyre et Terence, il conoit Žgalement le dyptique "Blue Bird". Aux Žditions des "Archers", il rŽalise "Johnny Paraguay", scŽnarisŽ par Terence de 1983 ˆ 1985, puis "Chiwana", une sŽrie partiellement prŽpubliŽe dans "Spirou" (deux recueils en 1984 et 1985). A partir de 1989, il adapte "Les Colonnes du ciel" d'aprs Bernard Clavel, aux Žditions "Lefrancq". Malik mne paralllement une carrire d'illustrateur humoristique. Ds 1977, sur son propre scŽnario, puis sur un texte de Bom, il dessine "Big Joe" dans "Spirou". A signaler que cette sŽrie est Žgalement prŽsente en 1980 dans "Super-As". En 1982, pour "Spirou-Album +", il conoit "La Raque ˆ mal", sur un texte de Benoist. Toujours pour "Spirou", aprs quelques gags du "Plombier" puis de "La vie secrte des poubelles", scŽnarisŽ par Dugomier, il anime "Cupidon" avec Raoul Cauvin ˆ partir de 1988. Malik rŽalise Žgalement des illustrations dans le magazine "Schtroumpf", en 1989 et dans "Le Soir", en 1992. Pour les Žditions "Topgame" et aux c™tŽs de Daniel Kox, Louis-Michel Carpentier et JidŽhem il participe aux recueils "Chansons Cochonnes" (trois volumes de 1990 ˆ 1993). En 1996, il s'associe avec l'humoriste StŽphane Steeman le temps d'une histoire intitulŽe "Gertrude au pays des belges". Passant avec une apparente facilitŽ d'un graphisme rŽaliste ˆ un traitŽ humoristique, Malik pratique une Bande DessinŽe dynamique et originale. Quand la Bande DessinŽe lui en laisse le loisir, c'est ˆ la peinture et surtout ˆ sa passion la plus Žtrange que Malik aime consacrer son temps : les araignŽes venimeuses et autres reptiles de redoutable rŽputation. Il prŽtend avoir ŽlevŽ les trois quarts des mygales de Belgique, et est trs fier d'avoir rŽussi ˆ faire se reproduire la cŽlbre Lycose de Narbonne, "l'araignŽe-loup", une tarentule chasseresse dŽcrite par son cher Fabre ...